Partagez | 
 

3. Le désert de Shaaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
avatar
Lion des tempêtes

Lion des tempêtes


MessageSujet: 3. Le désert de Shaaz   Dim 25 Mar - 17:35

 
Carte d'Ascadian

A venir !

Note : le monde global dans lequel nous évoluons n'a pas de nom. Pour les nomades et les différents peuples du désert, seul Ascadian existe. On le nomme plus couramment le Désert de Shaaz en hommage à la divinité rugissante. Il existe d'autres pays et royaumes, mais seuls les rares étrangers qui réchappent des terribles tempêtes de sables frontalières connaissent leurs noms. Ils finissent par vite l'oublier, usés par la vie dans le désert.


Calendrier et datation

Si les djinns ne s'intéressent guère au temps qui s'écoule, les shaaziens ont ressenti le besoin de le définir avec un calendrier. Il a été décidé il y a longtemps de découper le temps en grandes ères en fonction des événements majeurs. Lors d'un grand changement, les érudits décident qu'une nouvelle ère débute. Shaaz a connu quatre grandes ères : les Sables Primordiaux, les Tribus Shaaziennes, les Jours Sombres et le Renouveau. Nous sommes actuellement en l'an 420 du Renouveau.

Année, mois, semaine et jour
Une année shaazienne dure 305 jours. Elle se découpe en 10 mois de 30 ou 31 jours.

• Elebir (31j)
• Kahl (30j)
• Dysha (31j)
• Aman (30j)
• Maal (31j)
• Korb (30j)
• Malaka (31j)
• Varan (30j)
• Salesh (31j)
• Noum (30j)

Un mois contient entre 4 ou 5 semaines de 7 jours :

• Laneth
• Numar
• Damari
• Ryhmar
• Fhar
• Mathaar
• Shaami

Exprimer la durée
Si 15 ans sont passés, on peut les désigner comme un Kryshant.
Si 25 ans sont passés, on parlera d'un Qarth
Si 50 ans sont passés, on parlera d'une Gibbon
Si 100 ans sont passés, on parlera d'une Lunh
Si 1000 ans sont passés, on parlera d'un Lunhar

Nous sommes à la quatrième Lunh de l'ère du Renouveau.


Shaaz en bref


Système monétaire : Si les tribus font toujours perdurer le troc comme moyen de paiement, Ashan fut le premier à mettre en place un système monétaire qui a perduré par la suite. La monnaie, le Kutlat, est la même pour toutes les cités d'Ascadian. 60 Kivr valent 1 Beramil, 60 Beramil valent 1 Araq'il et 120 Araq'il valent 1 Kutlat. Respectivement, les pièces de Kutlat, Araq'il, et Beramil sont faites en or, argent, bronze et sont trouées. Les Kivr sont plus petits et en cuivre. Certaines pierres précieuses ont aussi une valeur marchande selon leur pureté et leur couleur. Le diamant noir, plus rare, peut valoir jusqu'à plus de mille Kutlat. Les autres diamants tournent autour des 500 Kutlat pour les plus purs. La plupart des Shaaziens ne verront jamais un Kutlat ou un diamant de leur vie.  

Le Dieu Shaaz : On raconte que Shaaz serait une ancienne étoile qui s'est écrasée en créant le désert. Il prend le plus souvent la forme d'une tempête ou d'un grand lion. S'il a donné naissance aux Djinns, il est aujourd'hui moins puissant, même si sa présence se fait toujours ressentir. Ses temples sont gérés par des prêtres, les Khamsins. Les cérémonies se rapprochent plus du spectacle, avec ses contes et ses danses rituelles. À la tête du culte se trouve le ou la Barrani, qui prend les grandes décisions.  

La déesse Damar : La déesse étoilée, ou l'Étincelante, est la gardienne des habitants du désert. Elle guide les âmes égarées à destination et les éloignent des mirages trompeurs. Etant une étoile, elle reste une observatrice amusée du sort des hommes et des Djinns. C'est une déesse complémentaire à Shaaz, elle possède donc des autels dédiés dans les temples. Ses prêtresses, les Adarah, ont fait voeux de silence. Elles ne communiquent que par écrit et on les aperçoit rarement. Damar est en particulier vénérée à Dumue pour protéger les marins.

Chamans : Considérés comme les Premiers Fils du Grand Lion, les chamans sont des êtres humains que le Dieu considérait comme ses émissaires. Il leur offrit une partie de sa force astrale ainsi que sa langue divine. En reprenant les anciennes traditions des tribus, les chamans retranscrivirent les premiers textes sacrés dans la langue de Shaaz et fondèrent les bases de la religion. Quand ils scellèrent les Djinns pour protéger les hommes, cela  leur demanda presque la totalité de leur force astrale. Aujourd'hui, la plupart des chamans ont disparu et ne sont que des histoires que l'on raconte au coin du feu.

Les tribus du désert : Les hommes ne se sont pas toujours protégés derrière des murs rassurants. À l'origine, les humains arpentaient le désert en plusieurs tribus. Après le règne d'Ashan, certains choisirent de s'installer dans des cités pour se protéger et prospérer. Mais il y a toujours des âmes qui vivent au gré du vent, libres de toutes entraves. Les tribus actuelles sont très attachées à leurs traditions et vivent selon leurs propres convictions.


COMPTE FONDATEUR
N'hésitez pas à envoyer un MP en cas de question !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dunes-de-shaaz.forumactif.com
 
3. Le désert de Shaaz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» [22/04/11] Une news qui sert à rien
» Mission au dangereux désert de Salterens...
» L'Etablissement des Chiens du Désert
» Le désert de Mojave

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Dunes de Shaaz :: Entre les fils du temps :: Recueil du Savoir :: Chroniques shaaziennes-
Sauter vers: